Excursion n°3053 du 18 mai 2014 

Forêt de Rougeau (Seine-&-Marne et Essonne)

Cnce

Le parcours botanique s’est déroulé en grande partie en forêt de Rougeau (1), établie sur la meulière du plateau de Brie et dominant la Seine. La flore du plateau est donc en majorité acidiphile.
La végétation arborée et arbustive est dominée par le chêne sessile (on est dans une chênaie sessiliflore), le châtaignier, le charme, l’alisier torminal, avec de l’aubépine à un style (localement aubépine à deux styles et néflier). Au sol et grimpant aux arbres, le lierre est assez abondant, accompagné localement par la petite pervenche.
La sortie était l’occasion de retrouver quelques plantes forestières +/- communes : bugle rampante, patience des bois, lysimaque nummulaire, circée des Parisiens, véronique petit-chêne, pâturin commun, gesse des montagnes, tormentille,
aigremoine odorante, etc. Ajoutons-y quelques laîches (plus personne n’utilise le terme français à ma connaissance, mais du coup, c’est matière à quelques jeux de mots) : laîche des bois, laîche espacée, laîche pâlissante, laîche glauque.
Au niveau des ourlets, la vesce des haies cohabite avec l’herbe à l’ail, localement (près du coteau 3) avec la digitale jaune et l’épervière tachetée.

Lire les fichiers :

Excursion n°3053 du 18 mai 2014 Forêt de Rougeau 1

Excursion n°3053 du 18 mai 2014 Forêt de Rougeau 2