Le Centre Spatial Guyanais

 Conférence du 11 février 2017

Conférencier : Gilles Dawidowicz

Tirs de nuit : lancements vers l’est (orbite basse, transfert géostationnaire)

 

Créé en 1966 pour satisfaire les ambitions spatiales de la France, le Centre Spatial Guyanais est devenu en 1979 le site de lancement de la famille de fusées européennes Ariane, qui joue un rôle majeur dans ce domaine économique. Sa situation à proximité de l’équateur, qui améliore les capacités de lancement des fusées, attire d’autres puissances spatiales. Plus de 200 fusées ont été lancées, et l’on se prépare à accueillir Ariane 6. L’isolement et la protection militaire des installations sont favorables à la faune et à la flore.

Le site de Kourou permet également de tirer des fusées russes Soyouz (depuis 1996) et italiennes Véga (lanceur léger de satellites de moins de 2 tonnes en orbite basse), leur faisant bénéficier de l’avantage de la proximité de l’équateur. Chaque type de fusée part d’un pas de tir spécifique, avec son hall d’assemblage et sa plate-forme de lancement. Les fusées Soyouz sont transportées couchées vers le pas de tir.

Le centre se prépare au lancement de la nouvelle version Ariane 6 capable de placer des charges de 20 tonnes en orbite géostationnaire (10 tonnes pour Ariane 5). Comme pour les Soyouz, l’assemblage et le déplacement de la fusée se feront en position couchée, elle sera redressée sur le pas de tir.

Lire la suite du document :

CR170211 Kourou