Géologie : les stratotypes du Stampien

 Excursion du 24 juin 2018

Animateur: R. Bourgeais (CENS de l’Essonne)

Stampien

Définition stratigraphique du Stampien

Le Stampien est l’un des étages géologiques de l’ère tertiaire. Il a été défini en 1852 par le géologue français Alcide d’Orbigny en étudiant en particulier les couches géologiques de la région d’Étampes, d’où son nom (Stampae en latin).

Le Stampien est subdivisé en deux sous-étages : Stampien inférieur ou Sannoisien, et Stampien supérieur (Stampien ss). Les datations les plus récentes le situent de -33,9 millions d’années (MA) à -28,1 MA. Il correspond à la dernière apparition de la mer dans le bassin de Paris.

Le terme Stampien n’est pas reconnu internationalement, car en 1850 le géologue belge André Dumont avait présenté une stratification identique sous le nom de Rupélien (du nom de la rivière Rupel, affluent de l’Escaut). Par application de la règle d’antériorité, c’est le terme Rupélien qui est valide. Mais un certain chauvinisme pousse les Franciliens à préférer le « Stampien ».

Coquillages Stampien

Coquillage de Morigny datant de 30 millions d'années

Lire le document :

CR180624 stratotypes stampien